Un tournant pour l’association…

Parole de la Présidente…

 

2021 est un tournant pour l’association. « Soit ça passe, soit ça casse » dis-je depuis plusieurs semaines à l’équipe. J’aimerais vous expliquer…

Voilà maintenant bientôt 5 ans que j’ai créé cette structure dans laquelle je me suis beaucoup investie.

Depuis 2016, j’ai donné beaucoup de mon temps pour que l’association puisse perdurer. De l’extérieur, il est souvent difficile de s’imaginer tout le travail en amont et a posteriori des événements. Durant toutes ces années, en parallèle de mon emploi principal et de ma vie familiale, j’étais Présidente, mais aussi à la direction de Temps d’éveil bénévolement afin de limiter les charges et permettre le développement de la structure : relation clientèle, management de l’équipe, ressources humaines, gestion et comptabilité, logistique, organisation des événements… Tant de tâches non-visibles. Beaucoup de rigueur, de patience, d’organisation… Mais aussi des professionnels à recruter, à former … Il a fallu créer des outils de fonctionnement et de communication.

Une belle aventure a démarré en impliquant toute ma famille puisque nous avons créé un local au sous-sol de notre maison. Mon mari m’a beaucoup soutenu aussi dans ce projet et m’aidait dans le traitement des demandes et le suivi de la comptabilité.

Je me suis enrichie professionnellement et j’ai développé mes compétences en m’impliquant au sein de la structure. Je n’ai jamais eu peur de tester de nouvelles actions et j’avais continuellement de nouveaux projets en tête. Après ma journée de travail, je traitais les demandes et j’assurais l’administratif le soir parfois jusqu’à 1 heure du matin. Je raccourcissais mes pauses déjeuner, je ne comptais plus mes heures… Je l’ai fait par passion pour mon métier, par perfectionnisme et par soif d’apprendre.

Après toutes ces années, je suis fière de ce qu’est devenue Temps d’éveil : un nouveau local, un bureau, une équipe investie et soucieuse de la qualité des animations et respectueuse des valeurs que je prône. J’ai réussi à transmettre mes savoirs et véhiculer mes convictions. Nous avons pris chaque année des risques : CDD de 10 heures puis de 15 heures et enfin un CDI de 20 heures par semaine. Des CDD-usage par mission pour le reste de l’équipe et des intervenants qui travaillent avec nous depuis l’ouverture pour certains.

Le seul regret, c’est d’avoir négligé la communication de nos activités et d’avoir demandé trop tardivement des subventions. Prise par les différentes tâches quotidiennes, les journées de 24 heures ne suffisaient plus pour m’en charger.

L’année 2020 a été compliquée avec l’annulation des événements suite à la crise sanitaire. Grâce à l’Etat, nous avons su rebondir en embauchant une apprentie en communication. Jordane Bichot, nous accompagne depuis septembre 2020. Avec l’équipe, nous avons entrepris des projets et tâches jusqu’à maintenant irréalisables par manque de temps : demander des subventions, rechercher un nouveau local, réaliser des projets d’animation gratuits pour les familles, réfléchir et proposer de nouvelles formules, écrire un projet de fonctionnement, développer des stratégies de communication et le travail en partenariat et en réseau…

En octobre 2019, j’ai appris que notre famille allait s’agrandir pour le plus grand bonheur de tous. Je savais dès cette annonce que je n’arriverai plus à m’impliquer autant. C’est pourquoi, durant près de 2 ans, j’ai accompagné Céline Kircher pour qu’elle puisse prendre entièrement les rênes de l’association lors de l’arrivée de bébé et surtout lors de ma reprise de poste en mars 2021 au Centre Socio Culturel d’Illzach. Nous avons enchaîné les réunions, temps de travail pour qu’elle puisse piloter la structure sereinement.

Je sais aussi depuis peu que je change d’emploi début mai. Je vais intégrer Saint Louis Agglomération. J’aurai en charge le service petite enfance avec l’ensemble des multi accueil et les relais assistantes maternelles du Territoire. Je me réjouis énormément et je sais combien je vais m’investir pour assurer mes fonctions. C’est pourquoi, il fallait vraiment déléguer…. Et aujourd’hui, la voilà prête. Je suis ravie enfin de pouvoir confier « mon premier bébé » à Céline Kircher en la nommant directrice de la structure. Bien évidemment, je reste Présidente de l’association et resterai proche de l’équipe afin d’accomplir toujours au mieux mes responsabilités.

Une nouvelle donnée s’est rajoutée puisque qu’à son tour, elle s’apprête à vivre cette belle aventure de la maternité. Mais tout est en place pour son remplacement, alors je reste optimiste pour Temps d’éveil durant son absence.

J’ai entièrement confiance en elle, mais j’ai peur pour la sérénité de son poste puisque l’équipe a besoin de moyens humains pour assurer toutes les tâches administratives et organisationnelles des événements. Céline devra augmenter son temps de travail et nous allons devoir embaucher très prochainement des professionnels pour toute la partie « invisible » que j’assurais bénévolement…. Les charges fixes vont « grimper » considérablement et la Ville de Wittenheim a refusé de nous aider malgré notre volonté aujourd’hui de nous diversifier en proposant autant d’animation grand public gratuites que des prestations payantes.

Nous restons optimistes et n’allons pas baisser les bras… Nous y croyons ! La notoriété de Temps d’éveil croît chaque année et le travail est de qualité. J’espère que les familles et professionnels seront à nos côtés en nous sollicitant pour que nous puissions subvenir à ces nouvelles charges fixes. L’équipe déploie aussi son énergie actuellement pour trouver une commune ou agglomération qui nous soutienne financièrement dans nos actions : mise en place d’une chasse aux trésors, balade nocturne, loto des enfants, …. Tant d’animations qui nous tiennent à cœur, mais qui ne pourront avoir lieu uniquement si nous obtenons des financements. Actuellement, les seules ressources sont les prestations payantes.

Pour conclure,   je compte sur vous, familles, professionnels pour nous soutenir : nous confier l’organisation et l’animation de vos événements, nous faire connaître… Parlez de nous à vos élus, n’hésitez pas à partager notre page, notre site… Nous avons besoin de vous. Montrez aux communes que nous avons toute notre place en tant qu’association, que vous êtes nombreux à apprécier nos actions pour l’éveil, le plaisir, le bien-être de vos enfants.

Mille mercis d’avance et merci de m’avoir lu, prenez bien soin de vous et de votre famille !

Aurelie Iannotti presidente de l'association
Aurélie Iannotti et ses enfants

le mercredi 24 mars 2021
par Aurélie Iannotti,
Présidente de l’Association Temps d’éveil